None of your business
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Feed me with your lovely soul, dear friend ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
H. Petra Limovitch
Admin
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Feed me with your lovely soul, dear friend ♫   Ven 27 Avr - 18:33


Heart Blade ; Petra Limovitch



Son caractère:

D'un naturel affectueux, Heart porte bien son prénom magique. La plupart des sentiments qui la traversent sont positifs et rares sont les choses négatives qu'elle fait. Défenseuse des opprimés et des causes plus ou moins perdues, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et sa spontanéité lui a déjà valu de se faire remarquer de nombreuses fois. En raison de sa nature d'Aborbeuse modérée, elle a besoin d'être entourée et son caractère chaleureux aide à ce que ce soit le cas. Son côté amical et gentil ne l’empêche pas d’être susceptible : habituée à ce qu’on l’apprécie, elle supporte mal les critiques et s’enferme dans le mutisme dès qu’elle en est l’objet d’une. Elle décolère rapidement, néanmoins, et ne tarde pas à s’excuser de sa réaction puérile, en oubliant de promettre de ne plus le refaire, parfaitement consciente que c’est dans sa nature de réagir ainsi. Lorsqu’elle se nourrit, elle préfère être seule et il lui arrive ainsi de disparaître toute une journée. Son entourage humain étant au courant de ce « besoin de solitude », plus personne ne s’inquiète de ses absences et sa famille voit cela d’un bon œil. Pouvoir vivre en parfaite adéquation avec le monde humain est impossible pour les Absorbeurs mais Heart et sa famille essaient de toutes leurs forces d’y arriver. Grande sportive grâce à son endurance hors du commun, la jeune femme ne peut passer une semaine sans courir plusieurs kilomètres, seule ou accompagnée. Qu’il neige, qu’il pleuve ou qu’il vente, elle ira courir si le besoin en elle se fait sentir.


Son physique:

Blonde aux yeux bruns, Heart passe plutôt inaperçue à Berlin, au milieu de la population majoritairement aussi blonde qu’elle, si ce n’est plus. Grande et élancée, elle doit sa silhouette souple à une pratique régulière de l’athlétisme depuis ses six ans. A cause de son caractère spontané, sa gestuelle est plutôt marquée et il faut faire attention à elle, lorsqu’on se trouve à ses côtés, au risque de se prendre un coude dans l’épaule ou une main dans la figure, sans que cela ne soit volontaire. Evidemment, Heart se répandra immédiatement en excuses mais cela n’empêchera pas qu’elle recommence, un peu plus tard, si vous ne vous êtes pas un peu éloignés. Ses cheveux longs et raides sont la chose à laquelle elle fait le plus attention, dans son physique. Jamais vous ne les verrez emmêlés ou sales mais il ne serait pas surprenant de les découvrir noués ou tirés en d’étranges coiffures, sorties de l’imagination incertaine de Heart. N’étant pas du genre à se maquiller outrageusement, la jeune femme laisse son visage à découvert la plupart du temps et, chance ou droit de son espèce, cela ne l’empêche pas d’être jolie. Son visage ovale et la finesse de ses traits, bien que ses pommettes se trouvent être un petit peu trop rondes de son point de vue, lui confèrent une fraîcheur absolument en accord avec son caractère.


Son histoire:


La vie de Heart Blade commença à la mi-journée du 24 avril 1992, en Allemagne. Sa mère, Bird Wind, accoucha d’elle au premier étage de la maison berlinoise dans laquelle la jeune fille grandit par la suite. Etaient également présents le père de la nouvelle-née, Skull Hex, et une sage-femme à laquelle, lorsqu’elle demanda le prénom du bébé, on répondit qu’elle s’appellerait Petra Limovitch.

Le patronyme Limovitch était celui que cette famille d’Absorbeurs utilisait dans le monde humain où ils avaient décidé d’habiter depuis une vingtaine d’années. Les noms étranges et anglais signifiaient, eux, leur appartenance au monde magique. Un monde que Bird et Skull avaient choisi de quitter parce que ne supportant plus les ravages que causait leur espèce sur les humains. D’autres familles les avaient imités mais ils n’étaient restés en contact avec aucun, préférant éviter de donner naissance à une communauté qui les couperait d’une bonne intégration dans le monde humain. Un monde quasiment identique au leur du fait que leurs espèces se trouvent être de proches parentes, celle de Absorbeurs étant simplement un ou deux crans plus évoluée que celle des Humains. Cette proximité dans la chaîne de l’évolution n’empêchait pourtant pas les Absorbeurs de traiter avec dédain les Humains, de la même façon que le ferait un lion confronté à un chat de gouttière, puisqu’en plus d’être plus haute du point de vue évolutif, il se trouvait que l’espèce des Absorbeurs étaient aussi mieux placées dans la chaîne alimentaire.

Pour les Absorbeurs, les Humains n’étaient ainsi que des denrées comestibles ou, plutôt, les porteurs de ce qui les nourrissait : l’aura, appelée plus communément « âme » dans nos sociétés modernes et sceptiques. L’aura était la plus goûteuse au moment où un Humain mourrait car elle s’échappait alors totalement du corps pour se donner dans son intégralité à celui qui l’attrapera. La plupart du temps, il s’agissait d’un Absorbeur. Leur peuple avait donc pris l’habitude de chasser des humains dans leur propre monde et de les ramener dans le leur où ils les tuaient et récupéraient leurs âmes sans l’ombre d’un remord. Certains, comme Bird et Skull avaient néanmoins fini par trouver ces pratiques barbares après s’être accommodés à eux, lors d’une chasse. Souvent, ces accommodations arrivaient par hasard mais toutes, elles étaient du même ordre : un Absorbeur avait commencé à discuter avec un Humain. Une vraie discussion, pas un échange poli et mécanique, qui avait fait percevoir aux chasseurs que leur gibier était aussi évolué qu’eux du point de vue intellectuel et qu’ils ne faisaient preuve que d’une forme de cannibalisme détournée en les tuant pour se nourrir de leurs auras.

Les Absorbeurs modérés étaient alors nés. Ceux-ci se nourrissaient des lambeaux d’âmes que semait chaque être humain en vivant et avaient de fait pris l’habitude de passer énormément de temps en leur compagnie dans des espaces confinés pour recueillir plus de masse nourrissante en une seule fois. L’absorption des auras se passaient de façon invisible pour les humains, puisqu’ils ne voyaient même pas leur propre aura : les Absorbeurs ouvraient leurs paumes vers le ciel et après avoir chuchoté un mot dans leur langue rituelle, se contentaient d’aspirer par leurs paumes les lambeaux d’âmes qui venaient s’y coller. Une ouverture se formait alors dans le creux de leurs mains mais n’ayant pas besoin de les garder ouvertes pour absorber, maintenant que la formule avait été dite, ils pouvaient les placer de façon à ce qu’aucun humain alentour ne remarque ce qu’il était en train de se passer.

Eduquée dans cette optique de leur espèce et élevée parmi les humains, Heart Blade n’était jamais vraiment parvenue à voir ses congénères dénués de pouvoir comme de la nourriture ambulante. A ses yeux, ils étaient comme des anges gardiens qu’elle n’oubliait pas de remercier avant de prononcer le mot qui lui permettrait de manger leurs dons inconscients.

Ses parents exceptés, elle n’avait ainsi jamais été en contact avec des Absorbeurs et préférait largement être appelée Petra que Heart. Ses parents y tenaient néanmoins et elle acceptait, faisant passer cela pour un surnom affectueux lorsque le nom leur échappait devant des étrangers. Du fait de cette absence de contact avec l’espèce dont elle était issue, Heart se considérait autant comme une humaine que comme une Absorbeuse, même si elle savait posséder quelques caractéristiques qui la différenciaient fatalement de ses camarades. Son endurance, digne des plus grands sportifs, et sa facilité à guérir étaient de celles-ci mais ne fonctionnaient que si elle était convenablement nourrie. Autrement, revers de la médaille, elle s’affaiblissait aussi vite que considérablement sur tous les plans, jusqu’à obtenir un repas convenable.

Aujourd’hui, à vingt ans, la jeune femme étudie à l’Université Libre de Berlin, continue l’Athlétisme pour pouvoir brûler une partie de l’énergie qui naît de son absorption aussi régulière qu’importante d’auras et songe régulièrement à la vie qu’elle aurait menée si ses parents ne s’étaient pas déclarés Absorbeurs modérés. Une part d’elle, purement Absorbeuse et primaire, gronde de n’avoir pu grandir parmi les siens tandis que l’autre, plus humaine, s’en trouve soulagée. Il ne reste plus qu’à voir si c’est cette dernière qui continuera à avoir le dessus.


En synthèse:

Âge :20 ans

Nationalité :Allemande

Particularités :Plus endurante que la moyenne & capacité de guérison immédiate, si convenablement nourrie. Déperdition rapide, tant sur le plan moral que physique, en cas de famine.

Appartenance Magique :Absorbeuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doppelwelt.bbfr.net
 
Feed me with your lovely soul, dear friend ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle sur Paris
» Trend is my friend graphique de l'or TLT en dollars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doubleland :: Administratif et distraction :: Personnages-
Sauter vers: